zebra logo

BLOG VISIBLE VALUE

Dites non à la presse : vous pouvez faire des économies et améliorer la prise en charge de vos patients

Publié par Zebra EMEA

30 nov. 2015 02:00:00

IoT_Blog_Image_-_FR.png

Le groupe Public Enemy est célèbre pour avoir critiqué les médias dans sa chanson « Don't believe the hype ». Et si vous êtes dans le secteur de la santé depuis un certain temps, vous en avez sans doute assez d'être sans cesse bombardé d'« innovations ». Vous avez vu assez de technologies qui « changent la donne » pour suivre les conseils de Public Enemy. L'Internet des Objets (IoT), dont vous avez certainement entendu parler, fait l'objet d’un tel battage médiatique, que vous êtes amené à vous demander si cette nouvelle technologie vaut vraiment ce qu'on en dit. Lisez la suite de cet article, car c'est le cas. En fait, elle permet de réaliser ce qui est en apparence impossible : économiser de l'argent et améliorer les soins aux patients.

De quoi s'agit-il ?

À un niveau élevé, l'IoT a trois composantes. Vous trouvez d'abord les capteurs, tels que les étiquettes RFID et à code à barres qui contiennent des données d'identification et, dans le cas de la RFID, qui peuvent surveiller l'environnement (par exemple, la température). Les étiquettes donnent aux objets une voix numérique et peuvent être fixées à presque tout (matériel, médicaments, personnel, patients, etc.). En second lieu, ces étiquettes et tags sont lus par les scanners portatifs ou par des lecteurs RFID fixes placés à l'intérieur des bâtiments. Les données sont ensuite envoyées par Internet (le troisième composant) au back-office. L'IoT a pris de l'ampleur au fur et à mesure que l'Internet est devenu partout accessible. De la couverture mobile 4G aux points d'accès publics, et au Wi-Fi dans nos cliniques et nos bureaux, nous pouvons être connectés quasiment en permanence. En d'autres termes, les données peuvent être facilement enregistrées et partagées afin de créer l'Internet des objets connectés. Quelles sont donc les applications pratiques dans les cliniques et les hôpitaux ? Elles sont nombreuses, voici les cinq plus importantes.

  1. Localiser vos ressources : grâce à la technologie RFID, vous pouvez voir sur un plan de votre bâtiment où se trouvent vos employés et vos équipements clé. Le patient peut ainsi être pris en charge rapidement avec les équipements et par le personnel appropriés. Cela empêche également le vol dans la mesure où une alarme se déclenche si des équipements sont déplacés en dehors des zones autorisées.
  2. Protéger les patients : vous pouvez protéger les patients vulnérables, par exemple ceux atteints de démence. Vos équipes peuvent être immédiatement alertées s’ils errent dans votre établissement.
  3. Se conformer à la législation : vous pouvez scanner les étiquettes à codes à barres apposées aux médicaments, lorsqu'ils sont réceptionnés ou délivrés par votre pharmacie. Vous êtes ainsi sûr que votre stock est toujours correct. De plus, si vous avez déjà installé des scanners, vous pourrez vous conformer à la directive européenne sur les médicaments falsifiés qui entrera en vigueur en 2017.
  4. Améliorer les soins : fournissez à vos employés des appareils mobiles qui faciliteront leur travail avec les patients. Ils peuvent ainsi scanner les bracelets des patients pour vérifier leur identité, contrôler leur dossier médical en ligne et être alertés, par exemple, en cas d'allergie médicamenteuse, afin de réduire les risques d'erreur. Ils pourront également mettre à jour avec précision les dossiers des patients, plus facilement et plus rapidement.
  5. Suivre les échantillons : l'utilisation de codes à barres pour étiqueter et suivre les échantillons de patients dans un établissement de soins permet de réduire les risques de pertes.

Les économies proviennent de la réduction des pertes et des vols, de la prévention du surstockage et des gains de temps pour vos équipes. Pour autant, est-il facile de passer à l'IoT ?

Passer à l'Internet des Objets

Tout projet technologique peut sembler intimidant. Or, les éléments fondamentaux de l'IoT ont fait leurs preuves dans des secteurs comme le commerce de détail et la logistique. Ils sont faciles à installer et un certain nombre d'éditeurs de logiciels ont des systèmes prêts à l'emploi qui sont accessibles dans le Cloud, pour des applications comme les dossiers patients informatisés, le suivi des actifs et la gestion des stocks. Alors que la population des patients vieillit, que les prix des médicaments augmentent, et que les budgets stagnent, il vous faut des solutions pour gagner en efficacité. Le principal intérêt de l'IoT est que ces gains d'efficacité sont doublés d'une amélioration des soins aux patients. Alors, est-il temps de croire au battage médiatique ? Je le pense.

 

Topics: EMEA, Santé, Internet des Objets